Claudia de Saint Amant

 
Claudia de Saint Amant

Médor

Texte du net adapté par Claudia de Saint Amant

(Transgenre qui aime tous les sexes)

Médor  

Aujourd’hui je garde chez moi le chien de ma voisine, partie dans sa famille pour le weekend. Je connais parfaitement les penchants de Médor, aussi je ne refuse jamais ce service.

Aussi tôt ma voisine partie, je passe ma tenue de nana sexy, sans rien dessous. Médor installé dans le salon sur sa couverture, je vais dans ma salle de bain prendre ma graisse anale chauffante et retourne au salon. Je m’en enduis abondement l’anus, pour facilité la pénétration. Pour bien me chauffer, je prend mon plug habituel de 60 mm, deux à trois bonnes sniffées de Poppers Rhush  (Du costo), à quatre pates, je pousse délicatement le plug dans mon fourreau anal. Sous l’effet du Poppers, je pousse plus fort, mon anus se dilate, et oups woooawww le plus gros du plug est passé ma chate anale se referme sur la base plus fine du plug. J’enserre par des contractions et garde prisonnière en moi cette grosse boule. Au bout de quelques longues minutes, chauffée à blanc, il est temps de passer à autre chose, d’autant que Médor commence à me tourner au tour, et je vois la pointe de son sexe qui commence à sortir de son fourreau. Je ne vais pas le laisser attendre plus longtemps. J’expulse le plug, je me protège le dos avec une serviette, il me renifle un peu l’anus et direct il me saute dessus. Ses pattes m’enserrent les côtes.

Il donne de grands coups de rein, sa bite tape partout sauf là où il faut, je suis obligée de m’en emparer pour la guider vers mon anus. D’un coup, il me pénètre sur toute la longueur de sa bite. Il est bien monté, mais j’en ai vu d’autres, sa bite me perfore en douceur. Il donne de grands coups de reins à une vitesse folle, je sens mon sphincter se détendre et se contracter au passage de cette belle bite. Soudain il s’arrête de me besogner, je sens des jets de sperme me remplir abondement le cul. Il donne un dernier coup de rein plus violent et plus profond que les précédents. Je sens en moi une énorme boule grossir, mon sphincter refermé derrière elle la maintient prisonnière. Bien plus grosse que mon plug de 60 mm elle doit être aux environs de 80 mm, il m’est maintenant impossible de l’expulser, j’ai pas d’autre chois que d’attendre la fin de cette saillie. Soudé à moi, Médor se vide, à tel point que son sperme déborde et commence à couler le long de mes cuisses. Au bout d’un moment, il redescend et se retourne. Son énorme boule toujours prisonnière, nous restons ainsi liés pendant de longues minutes. De temps en temps j’inhale 2 ou 3 bonnes sniffée de Poppers,  le cul cambré bien en l'air, la tête au ras du sol, j’ai chaud, je suis dans un autre monde, je savoure mon plaisir. Totalement soumise à ce mâle, jambes tremblantes, je vis là un plaisir, une jouissance incomparable. Je me vois ainsi prise, l'envie de sucer, dévorer une autre queue, faire gicler dans ma bouche sa semence, la garder en bouche un instant et l'avaler. 

Puis, au bout de combien de temps, je ne sais pas, mon fourreau anal libère cette boule dans un grand bruit de ventouse et une légère douleur qui passe très vite. Je coule du cul toujours grand ouvert, le sperme de Médor dégouline sur mes cuisses. Je ne veux  pas trop en perdre, je reprend mon plug, et le pousse direct dans mon cul, il y passe cette fois ci comme une lettre à la poste.

Médor retourne sur sa couverture, je suis pensive, je n’ai pas trop pris de plaisir sous les coups de boutoir de Médor, mais j’ai beaucoup aimé ça et, déjà, mon cul, comme mon cerveau, en redemande.

Médor est toujours sur sa couverture, il se lèche la bite. Je suis dans un état second, j’ai encore envie de sa bite, mais je sais pas s’il va pouvoir assure. Je m’approche de lui à quatre patte, telle une bonne chienne en chaleur que je suis, il ne bouge pas. Quand je suis pratiquement sur lui, il pose sa tête sur le sol et s’étend comme pour se faire caresser. Ce n’est pas ce qui m’intéresse vraiment.

Je vois qu’il a encore un bout de sa bite qui sort de son fourreau, je me penche sur lui et le lui gobe. Il ne bouge pas. M’enhardissant, sniffette de Poppers aidant, j’en gobe un peu plus, je la sens s’allonger dans ma bouche. Elle fini par être entièrement  sortie et me remplit bien la bouche, d’autant qu’elle est bien plus large que je le pensais. Médor se redresse, je suis maintenant sous lui et lui reprends sa bite en bouche. Il donne des coups de reins comme s’il me baisait à nouveau. Un liquide coule constamment dans ma bouche, je l’avale avec délice, j’aime tout ce qui sort d’une bite (sauf uro). Mais j’en veux un peu plus, je me remets à quatre pattes, une seconde après, il me saute dessus, juste le temps d’enlever mon plug, et, cette fois-ci, il m’empale d’un seul coup jusqu’à sa boule qui commence à grossir. Au deux ou troisième coup de rein, sa boule, pas encore au maximum de sa taille entre sans peine dans mon fourreau anal et s’immobilise, tandis qu’il se vide à nouveau en moi. Je n’en peu plus, je suis au bord de l’explosion en raison de cet intense plaisir. Je tombe la tête par terre, le cul cambré bien en l’air, tandis qu’il continue à se vider en moi. Une fois de plus après de longues minutes de plaisir incomparable, il fini par se dégager dans un bruit de succion et sans douleur. Aussitôt mon plug prends la place de sa bite, je garde en mois un maximum de cette chaude et délicieuse semence.

Je me suis faite prendre souvent par Médor qui, pour autant que je puisse en juger, aimait ça autant que moi, Il nous est même arrivé de le faire plusieurs fois en un weekend.

J’ai eu et j’ai toujours de nombreux rapports avec des hommes, des qui avait une superbe bite, plus grosse et plus longue que celle de Médor, mais malgré ça je n’en ai jamais retiré la même satisfaction ni le même plaisir, ce qui ne veut pas dire que je n'en ai pas pris, loin delà, mais c'est vraiment différent.

 

 


 

Je suis ouverte à toute proposition pour vivre de tels moments, et si possible en compagnie de deux ou trois hommes qui bandent bien. Hésitez pas à me contacter.

 

10313520_1380832472204256_2577540006443443582_n.jpg

lejuscouleaflots026 (1).gif

 

noursGayForJh.coco.fr-8280.gif

 

12122417_932440763515019_1174532410266589998_n.jpg

 

 


 



20/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 723 autres membres